Construire les villes inclusives, sûres et résilientes de l'afrique

SOMMET DES TRANSFORMERS 2019

Le Sommet des “Transformers” de cette année se tiendra à Dakar, au Sénégal - le premier pays membre de la Banque de développement islamique à accueillir le Sommet le 9 décembre 2019. Le Sommet Transformers est organisé en partenariat étroit avec le gouvernement du Sénégal. Les deux ont de nombreux objectifs et engagements communs d'utiliser la science, la technologie et l'innovation pour résoudre les problèmes de développement au Sénégal, en Afrique de l'Ouest et au-delà de cette région.

THÈMES du SOMMET 2019 

Investir dans la science, la technologie et l'innovation est un facteur essentiel pour que les populations urbaines créent des villes et des communautés durables, atteignant ainsi l'ODD 11. Il reste un déficit de financement considérable pour les ODD (2,5 milliards de dollars) et les progrès doivent être accélérés pour atteindre les objectifs à l'horizon 2030/50. Les thèmes de cette année exploreront les défis pertinents pour l’Afrique de l'Ouest et au-delà de cette région, notamment:

S.E. President Macky Sall

Président de la République du Sénégal

Macky Sall: Président du Comité d'Orientation des chefs d'Etat et de Gouvernement du NEPAD (Nouveau Partenariat Pour le Développement de l’Afrique)


Président de la Conférence des chefs d'Etat et de Gouvernement de l'OMVS (Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal)

Né le 11 décembre 1961 à Fatick, dont il fut maire de 2009 à 2012, Premier Ministre de 2004 à 2007, Macky Sall occupe les fonctions de Président de l’Assemblée nationale sénégalaise de 2007 à 2008. Élu quatrième Président de la République du Sénégal, il prend ses fonctions le 2 avril 2012

Chef du Gouvernement

Premier Ministre du 21 avril 2004 au 19 juin 2007, Macky Sall détient alors le record de longévité à ce poste. Dès son premier discours de politique générale, il s'impose face aux ténors de l'opposition, puis met en œuvre les projets présidentiels alors en sommeil (autoroute, corniche de Dakar, nouvel aéroport...) avant de conduire la campagne pour la réélection du Président sortant en 2007.

Président de l'Assemblée nationale

Avec 143 voix sur 146, Macky Sall est élu le 20 juin 2007 à la présidence de l’Assemblée nationale. La rupture est consommée lorsqu’il cherche à convoquer Karim Wade, fils du Président de la République, pour audition sur les travaux de l'ANOCI (Agence Nationale de l'Organisation de la Conférence Islamique). Face à son refus de démissionner, son poste de numéro 2 du PDS est supprimé, le mandat du Président de l'Assemblée nationale réduit de cinq à un an.

Président de la République

Candidat de la coalition « Macky 2012 », avec pour slogan « La voie du véritable développement », il mène campagne à travers le pays sans couper avec le mouvement d'opposition du 23-Juin (M23). Il arrive en deuxième position du premier tour, avec 26,58 % des voix contre 34,81 % au président sortant.
Dans l'entre-deux-tours, il réunit tous les candidats battus dans la coalition Benno Bokk Yakkar (« Unis pour le même espoir » en wolof) et emporte le second tour le 25 mars avec 65,80 % des voix contre 34,20 %.

Quatrième Président de la République du Sénégal, il prête serment le 2 avril 2012 à l'hôtel King Fahd Palace-Soleil.

Fidèle à sa promesse de réduire le train de vie de l'État, il revient sur certains privilèges ministériels, supprime 59 commissions et directions jugées sans objet et annonce des audits sur la gestion de son prédécesseur. L'Office national anti corruption ainsi que la Commission nationale de restitution des biens et de recouvrement des avoirs mal acquis sont créés. La Cour de répression de l'enrichissement illicite est relancée.

Pour réduire le coût de la vie, le Gouvernement baisse les prix de l'huile, du riz et du sucre. Sans attendre, les pensions de retraite sont revalorisées, les paysans subventionnés et les assises nationales sur l'éducation programmées. En matière de politique étrangère, le nouveau Président s’attèle à renouer les alliances traditionnelles et à faire recouvrer au Sénégal son rôle diplomatique en Afrique.

Tourné vers le monde, engagé pour le développement du pays et soucieux d'en assurer la transparence dans la gestion et les affaires publiques, Macky Sall oeuvre pour le renouvellement de la politique sénégalaise et continentale.

Amadou Hott

Ministre de l'Économie, du Plan et de la Coopération du Sénégal

Avant de rejoindre le Gouvernement du Sénégal en tant que Ministre de l'Économie, du Plan et de la Coopération internationale en avril 2019, Amadou Hott était Vice-Président de la Banque Africaine de Développement en charge du Complexe Énergie, Énergie, croissance verte et changement climatique depuis novembre 2016. Amadou Hott a cumulé une vingtaine d’années d'expérience dans des domaines tels que le financement structuré, la gestion de fonds souverains, la banque d'investissement, les infrastructures et le développement de solutions énergétiques intégrées.

Amadou a occupé divers postes dans la banque d'investissement et le conseil en investissement à New York, Londres, Dubaï et Lagos. Il a été directeur de Millennium Finance Corporation pour l’Afrique, où il était responsable des opérations de financement de projets dans des secteurs tels que l’énergie, les mines, les TIC et la banque en Afrique et au Moyen-Orient. Il a également été

Directeur général de UBA Capital, présent dans plus de 20 pays africains, puis Fondateur et Directeur général d’Afribridge Capital, société d’investissement spécialisée dans les services de conseil en Afrique, où il a prodigué des conseils dans les domaines de l’énergie, de l’électricité, de l’information, de la communication et des nouvelles technologies.

M. Amadou est titulaire d’un Master en finance appliquée de l’Université de la Sorbonne à Paris, en mathématiques appliquées et en économie. Il a notamment participé à un programme d’échange au programme de maîtrise en mathématiques financières de l’Université de New York. Il a été nommé Jeune leader mondial par le Forum économique mondial en 2012.

S.E. Dr Bandar Hajjar

Président, Banque islamique de développement

Dr. Bandar Hajjar est président de la Banque islamique de développement, une banque multilatérale de développement qui favorise le développement économique et le progrès social de 57 pays membres et des communautés musulmanes. M. Hajjar fut ministre du Hajj et ministre de la Culture et de l'Information du Royaume d'Arabie saoudite. Il est partisan de la promotion des droits de l'homme et est le fondateur de l’Association saoudienne des droits de l’homme. Il est titulaire d'un doctorat es économie de l'Université de Loughborough.

Dr. Hayat Sindi

Conseiller principal-Science, Technologie et Innovation du Président de la Banque islamique de développement

Dr Hayat est une biotechnologiste de premier plan et un champion de la science et de la technologie au Moyen-Orient. Elle est la première femme du Golfe à obtenir un doctorat en biotechnologie de Cambridge, en 1995. Avec une équipe de Harvard, elle a cofondé Diagnostics For All afin de créer des appareils de diagnostic accessibles pour les populations des régions pauvres. Elle a lancé i2, Institute for Imagination and Ingeniuty, afin d'encourager l'innovation chez les jeunes scientifiques, technologues et ingénieurs. Dr Sindi est ambassadeur de bonne volonté pour les sciences à l’UNESCO ; l'un des 25 experts mondiaux choisis par le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, au Comité consultatif scientifique des Nations Unies. Elle est membre du Groupe des dix membres pour l’appui du mécanisme de facilitation technologique des ODD.

Forest Whitaker

Fondateur et Président de l’Initiative Whitaker pour la paix et le développement

Forest Whitaker, artiste et activiste social, est fondateur et président de l’Initiative Whitaker pour la paix et le développement (WPDI), dont la mission est de permettre aux jeunes de devenir des leaders, des artisans de la paix et des entrepreneurs dans leurs communautés grâce à un programme unique de résolution de conflits et de consolidation de la paix, combiné à l’utilisation innovante de la technologie et au développement de compétences. M. Whitaker est également envoyé spécial de l'UNESCO pour la paix et la réconciliation. Il est membre du Groupe de sensibilisation aux Objectifs de développement durable des Nations Unies. En 2014, il a commencé à collaborer avec le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l’enfance et les conflits armés, un sujet sur lequel il a été invité à s'exprimer devant le Conseil de sécurité en septembre de la même année. Whitaker est également l’une des personnalités les plus douées et les plus polyvalentes d’Hollywood, ayant reçu l’Oscar du meilleur acteur en 2007. Au moyen de l’initiative WPDI, il a développé le Youth Peacemaker Network, un réseau social mondial de consolidation de la paix, doté de hubs au Sud-Soudan, en Afrique du Sud, en Ouganda et au Mexique. Lui et WPDI sont engagés à fournir des supports éducatifs et des opportunités économiques aux jeunes femmes et hommes des régions touchées par la violence et les conflits armés.

RECRÉATION PAR YOUSSOU N’DOUR

Youssou N’Dour souhaite que le monde cesse de marchander pour la richesse de l’Afrique, un continent où le Sénégal joue un rôle de premier plan. 

Six ans après la campagne de reggae et sa reprise de Bob Marley dans l'album Dakar-Kingston, le Prince de la Médina de Dakar est de retour au studio d'enregistrement.

Alors qu’il occupait les fonctions de ministre de la Culture puis de Tourisme dans le gouvernement du Président Macky Sall (élu en 2012), il a suspendu ses activités artistiques, mais son statut actuel de « ministre conseiller auprès du Président » lui a laissé plus de latitude. « En Afrique, il existe un mouvement dynamique animé par la culture. L’Afrique a besoin d’un sourire et doit montrer ses atouts. Le Sénégal est un pays fort et pacifique, aux racines profondes. »

C’est dans le cadre des ponts que Youssou N’Dour souhaite construire entre les diasporas qu’il chanté Africa Rekk brings us Song Daan, un duo avec la star du R&N Akon, né aux Etats-Unis et élevé au Sénégal.

Christian Hirwa

Christian Hirwa, 28 ans, est un homme ambitieux, compétent et travailleur qui œuvre actuellement pour Water Access Rwanda en tant que Directeur Technique depuis 2016. Il a débuté dans l'entreprise en tant qu'Assistant de Programme et Technicien de forage à sa création en 2014. Christian, est associé en génie mécanique et titulaire d'un diplôme en technologies de l'eau et de l'assainissement. 

Avec diverses formations en forage, hydrogéologie et levés géophysiques, il a appris le métier en le faisant. Christian est membre de l'Association des géologues de l'environnement et du génie et a réalisé la majorité des 92 projets de levés géophysiques de Water Access Rwanda. Christian poursuit sa carrière pour mettre fin à la pénurie d'eau en Afrique grâce à des solutions simples, abordables, et durables. 

Dennis Wall

Dennis P. Wall, PhD, a obtenu son Doctorat en Biologie Intégrative de l'Université de Californie, Berkeley. Il a également obtenu une bourse de recherche postdoctorale en génétique informatique à l’Université de  Stanford de la National Science Foundation avant de rejoindre le corps professoral de la Faculté de Médecine de Harvard. Il est actuellement professeur associé de pédiatrie, psychiatrie et sciences des données biomédicales à la Faculté de Médecine de Stanford. Il dirige un laboratoire en innovation pédiatrique axé sur le développement de méthodes en informatique biomédicale pour déchiffrer les conditions complexes qui naissent de l'enfance et se perpétuent au cours de la vie, y compris l'autisme et les retards de développement associés. Dr. Wall a innové, adapté et déployé des stratégies bio-informatiques permettant une interprétation précise et personnalisée de données génétiques, microbiologiques et phénotypiques à haute résolution. Dr. Wall a été un pionnier dans l'utilisation de l'apprentissage automatique et de l'intelligence artificielle pour la détection rapide, quantitative et mobile des troubles du développement neurologique chez les enfants, ainsi que dans l'utilisation de systèmes d'apprentissage automatique sur des appareils portables, tels que Google Glass, pour des « analyses en temps réel » et même une thérapie. Ces mêmes approches de santé de précision permettent de suivre quantitativement les progrès au cours du traitement tout au long de la vie d'un individu, permettant la génération de données volumineuses d'un type et d'une échelle jamais possibles auparavant, et ont défini un nouveau paradigme pour la détection comportementale et la thérapie.

Dr. Wall a fondé plusieurs Cognoa.com, société numérique spécialisée dans la santé pédiatrique, et conseillère auprès de plusieurs autres personnes travaillant dans le domaine de la génomique et de la santé de précision. En outre, Dr. Wall a remporté plusieurs prix, dont une place dans le top 10 des chercheurs mondiaux dans le domaine de l'Autisme, le prix du Vice-Chancelier pour la recherche, trois prix d'excellence en enseignement, le prix du leadership à Harvard Medical School et e Prix Slifka / Ritvo de recherche sur l’innovation clinique dans l’autisme pour ses avancées remarquables dans le domaine de la traduction de recherche clinique.